La perte de cheveux chez les hommes et les femmes

La perte de cheveux chez les hommes et les femmes

La perte de cheveux affectant les hommes et les femmes et le plus couramment caractérisé par un processus de miniaturisation progressif des cheveux par lequel les cheveux en bonne santé sont remplacés par des cheveux fins et incolores.

La chute de cheveux ou calvitie vient avec l’âge. Elle concerne aussi bien les hommes que les femmes, dans des proportions différentes. Il est normal de perdre entre 50 à 100 cheveux par jour.

Si on perd plus de 100 cheveux par jour, il est recommandé de consulter son médecin traitant et éventuellement un dermatologue. La chute des cheveux est inscrite dans le patrimoine génétique de chacun. Plus la calvitie survient tôt, plus elle risque d’être importante.

Il est important de connaître le cycle pilaire pour comprendre la perte de cheveux:

Les cheveux grandissent, meurent et tombent selon un cycle pilaire dont la durée peut varier d’une personne à l’autre. Le cycle pilaire est composé de 3 phases :

  • Anagène : le cheveu est en vie, il pousse de 0,7 cm à 2 cm par mois. Cette partie dure environ 3 ans chez l’homme et 5 ans chez la femme.
  • Catagène : le cheveu a fini de pousser et il reste présent et visible. Cette partie dure environ 15 à 20 jours.
  • Télogène : partie de repos de 2 à 3 mois. Le cheveu est mort, il tombera lorsque la racine d’un nouveau cheveu prendra sa place.

Il y a 2 types de cheveux : les cheveux situés sur le sommet du crâne et ceux situés sur la couronne hippocratique. Cette zone est située au-dessus de la nuque et au-dessus des oreilles. Les cheveux situés sur la couronne hippocratique ont une programmation génétique différente des cheveux situés sur le sommet du crâne.

N’ayant pas de récepteurs hormonaux ces cheveux situés sur la couronne hippocratique sont insensibles à l’action hormonale. Ces cheveux sont programmés pour durer à vie. Lorsque l’on transplante les cheveux de la zone donneuse sur les zones clairsemées, n’ayant pas de récepteurs hormonaux, les cheveux greffés se comportent comme s’ils étaient restés sur leur site : ils restent insensibles à l’activité hormonale et restent à vie.

L’alopécie androgénique est la cause la plus fréquente d’alopécie pour tous les patients. D’importantes mesures ont été prises pour clarifier les voies génétiques et moléculaires qui entraînent une perte de cheveux.

La classification de la perte de cheveux pour les hommes selon l’échelle de Norwood

Norwood classification est l’un des systèmes de classification les plus détaillées pour la perte de cheveux chez les hommes.

Type I: Il y a une perte de cheveux minimal dans la zone front temporale

Type II: Il y a des zones de récession triangulaires, généralement symétriques, à la racine fronto-temporale. Les cheveux sont perdus ou clairsemés au long de la zone touchée est beaucoup moins que dans la région fronto temporale.

Type IIA: La zone qui se dégarnit ne s’étend pas plus en arrière que 2,0 cm de la ligne frontale moyenne d’origine.

Type III: Ceci représente l’étendue minimale de la perte de cheveux suffisante pour être considérée comme une calvitie. Il y a une profonde récession symétrique au niveau des tempes qui sont nues ou très peu couvertes de quelques petits cheveux. La perte de cheveux provient principalement du vertex avec une récession limitée de la racine fronto-temporale.

Type IIIA: La racine des cheveux a reculé.

Type IV: Il y a des cheveux clairsemés ou pas de cheveux sur le vertex. Les deux zones de perte de cheveux sont séparées par une bande de cheveux modérément dense qui s’étend à travers le haut.

Type IVA: La zone d’alopécie à maintenant passée la ligne coronale moyenne. Il peut y avoir une quantité considérable d’éclaircissement des cheveux.

Type V: La perte de cheveux sur le vertex est encore séparée de la zone fronto temporale mais elle est moins distincte. La bande de cheveux à travers la couronne est plus étroite et plus éparse et les zones vertex et fronto temporales sont plus grandes.

Type VA: La zone de dégarnissement inclut le milieu. Les zones d’alopécie non pas encore rejoint le vertex.

Type VI: La bande de cheveux qui  traversait le cuir chevelu dans le type précédent est maintenant disparu. Les zones fronto temporale et vertex de l’alopécie sont confluents; en outre, toute les zones de l’alopécie ont augmentés.

Type VII: La forme la plus sévère de perte de cheveux et seulement une bande étroite de cheveux dans une forme de fer à cheval demeure sur les côtés et l’arrière du cuir chevelu. Ces cheveux ne sont habituellement pas denses et peuvent être assez fins.

La classification de la perte de cheveux chez les femmes selon Ludwig

Ludwig a observé 468 femmes qui perdaient leurs cheveux et a proposé une classification basée sur le stade d’évolution. La classification se composait de trois degrés de perte de cheveux, qui comprennent:

Grade I: Amincissement perceptible des cheveux sur la couronne, limité à l’avant par une ligne située 1-3 cm derrière la racine frontale

Grade II: raréfaction prononcée des cheveux sur la couronne dans la zone vue en Grade I.

Grade III: Calvitie totale dans la zone vue dans les catégories I et II.