Créer une ligne de cheveux naturelle

Créer une ligne de cheveux naturelle

Nous allons aborder un sujet un peu plus technique de l’implant capillaire.

Créer une ligne de cheveux naturelle c’est l’élément les plus importants d’une greffe de cheveux réussie. Les patients s’attendent à une ligne indétectable, pour ceci il faut utiliser des greffons de 1 ou 2 cheveux pour la ligne frontale.

Pour créer une ligne de cheveux naturelle, deux compétences essentielles sont nécessaires:

Premièrement, la capacité de localiser correctement les frontières appropriées des différentes parties de la racine des cheveux. Cela varie selon le patient en fonction des caractéristiques de celui-ci.

Deuxièmement, comprendre et être en mesure de “mimer” les caractéristiques naturelles et les modèles d’une racine des cheveux et ses frontières.

Certaines des règles communes pour estimer où la ligne de cheveux frontale doit rencontrer la racine des cheveux temporelle sont les suivantes :

Tracer une ligne de l’épicanthus latéral de l’œil vers un point où il rencontre les cheveux restants.

Il faut s’assurer que la racine des cheveux créée par ce point ne descend pas vers l’oreille mais qu’elle est parallèle ou qu’elle est inclinée vers le haut lorsqu’elle est vue de côté.

Pour les pertes de cheveux légers à modérée, ces règles fonctionnent bien. Les cheveux temporaux existants deviennent généralement la bordure inférieure de l’angle tandis que la future ligne des cheveux deviendra la limite supérieure de l’angle. Le sommet de l’angle est l’épicanthus de l’œil.

Dans les cas plus sévères de perte de cheveux, où les cheveux temporaux ont reculé et la frange latérale a chuté, il peut être plus difficile d’aborder ce point.

Approche étape par étape pour créer une ligne naturelle

1. Dessinez le design de la ligne frontal

Les patients veulent souvent une ligne de cheveux plus basse qui est plus bas que ce que le docteur recommande au début.
Marquez la bordure antérieure, la bordure latérale et l’ange front temporal.
Si une ligne frontal plus basse est souhaité et jugée appropriée, elle peut être créée en dessinant une fenêtre et en faisant glisser légèrement l’angle frontal-temporal vers l’avant.


2. incisions de marquage initiales le long du bord antérieur de la zone de transition.

Cette incision doit être espacée d’environ 1 cm et légèrement irrégulière. Les cheveux vont être placés une partie antérieure et une partie postérieure à la ligne tracée, à ce moment-là, commence le processus de création micro irrégularité.

3. Incisions de marquage initiales à l’angle front temporal.

Rechercher des cheveux sortant des deux côtés du sommet de l’angle front temporal pour aider à déterminer le changement de direction des incisions lorsque vous vous déplacez autour de cet angle.

4. Incision de la zone définie

Une fois que l’incision de marquage est faite, on peut commencer à pratiquer l’incision dans la zone définie avant de travailler dans la zone de transition.

En commençant d’abord par la zone définie, puis en se déplaçant antérieurement dans la zone de transition de manière organisée.
C’est l’une des techniques clés pour aider à ne pas faire une ligne de cheveux trop droite.

L’incision dans la zone définie est placée à une densité d’environ 25/ UF/ cm2.
Lorsque de petits greffons sont placés à cette densité, l’œil a du mal à reconnaître qu’il s’agit d’un échantillon.

5. Créer un cadre initial pour la zone de transition.

Après que la zone définie ai été établie, des incisions sont faites, elles relient les incisions de marquage à la zone définie. Cela crée un cadre initial de plusieurs ponts de type triangulaire qui relie la zone de transition.

La forme de chaque pont ressemble à un triangle allongé et contient environ six à dix incisions. La base de ces triangles s’étend dans la zone définie. Lorsque cela est terminé, un cadre a été créé de manière irrégulière dans la zone de transition.

Ces zones triangulaires deviendront plus tard les zones de densité intermittente accrue qui aident à rendre la zone de transition plus aléatoire et naturelle.

6. Passes multiples en gardant le cadre de base et le ratio de densité identiques

Après avoir créé ce cadre, plusieurs passes et compétences artistiques sont utilisées pour le raffinement. Ces passes sont faites à travers la zone de transition, en remplissant les espaces évidents mais en gardant le même schéma général et en prenant soin de ne pas éliminer l’irrégularité.

Cela accentue les zones de densité plus élevée intermittente dans la zone de transition, favorisant davantage d’irrégularité et de naturalité.

7. Ajuster la ligne frontale à la fin en utilisant la méthode “coller et placer”.

Environ 100 à 300 greffons sont enregistrés pour la fin de la procédure afin d’affiner la ligne. C’est le point où le docteur Acar utilise ses compétences artistiques pour regarder la ligne des cheveux et coller et placer ces greffons supplémentaires au endroit nécessaires.

Le docteur peut avoir une idée esthétique de la façon dont la ligne de cheveux va être. Les greffons à un seul cheveux sont placés dans la zone de transition. Si la zone de transition est bonne, les greffons de 1-cheveux sont appariés pour créer des greffons de 2-cheveux et placés dans la zone définie.

Il est préférable de concentrer plus de greffons dans la zone frontale, car la densité dans cette zone est cruciale pour un effet esthétiquement agréable.
En résumé:
Les principales les techniques décrites plus haut aideront le docteur Acar à créer une ligne de cheveux très naturelle. La sélection et l’utilisation appropriées des greffons, combinées avec l’art et l’habileté du docteur, amène à un résultat naturel.